Pour s’y connaitre un peu en électricité, et même s’il ne s’agit que d’identifier d’où vient le problème pour demander un dépannage, il ne faut pas se tromper de mots. En cas de panne électrique, une erreur courante consiste à confondre compteur et tableau électrique. Ce n’est pourtant pas du tout la même chose !

Compteur : définition

Les installations électriques ont leur vocabulaire. Un compteur, c’est un appareil qui sert à compter la consommation de courant électrique. Les premiers modèles de compteurs électriques étaient électromécaniques, et datent de la fin du XIXème siècle. Leur boitier vitré affiche un disque tournant qui donne la consommation d’électricité en temps réel.

Un certain nombre de foyers français en sont encore équipés, même s’ils ont tendance à disparaître. Puis sont venus les compteurs électroniques, installés au XXème siècle. La dernière génération de compteurs électriques est représentée par les compteurs Linky, les fameux boitiers jaunes.

Quelle que soit sa génération, et les possibilités de modulation de consommation électrique qu’il peut offrir (heures creuses, heures pleines), le compteur électrique a pour simple mission d’afficher, en temps réel et en kilowatt-heure, la consommation d’électricité de la maison. Ce gros boitier, souvent blanc, parfois jaune, est posé au début de l’installation électrique, avant le tableau.

Le compteur ne peut être installé et activé que sur abonnement et par le fournisseur d’énergie.  L’occupant de l’habitation, et même l’électricien professionnel, ne peuvent pas agir sur le compteur : ils ne peuvent ni l’activer, ni l’éteindre, et encore moins le réparer.

Tableau électrique : définition

Un tableau électrique, c’est tout autre chose. Egalement appelé tableau de répartition, le tableau électrique est installé en aval du compteur, c’est-à-dire plus avant dans la maison. Placé dans l’entrée, et en hauteur, pour protéger les enfants, il prend la forme d’un coffre. C’est le cerveau de toute l’installation électrique d’une habitation. Il comprend notamment le disjoncteur général, qui fait office d’interrupteur pour toute l’installation.

Mais ce n’est pas tout ! Il rassemble surtout, c’est sa fonction, tous les circuits électriques qui alimentent les pièces et les divers équipements de la maison. Il comprend aussi les lignes de automatismes de domotique, s’ils ont été installés, et des éléments de sécurité, tels que disjoncteurs et parafoudre. C’est donc un appareil complexe, et essentiel pour le confort et la sécurité électrique d’une habitation.

En cas de problème d’électricité à la maison, il est souvent préférable de faire appel aux services d’un spécialiste électricien, plutôt que d’essayer d’agir soi-même sur le tableau électrique: il saura traiter le problème rapidement et en toute sécurité, sans faire de dégâts.

Quelles sont les différences entre les deux ?

Nous avons examiné les différences de fonctions et de complexité : le compteur mesure simplement la consommation de courant électrique d’une habitation, le tableau électrique regroupe en un seul endroit les multiples circuits d’alimentation électrique d’une même habitation. Le premier appareil, le compteur, sert à l’alimentation et au paiement des factures d’électricité. Le second, le tableau, est essentiel pour une répartition intelligente et sécurisée de l’électricité dans la maison.

Les deux appareils se distinguent aussi par leurs installateurs, les normes à respecter, et leurs réparateurs. Le compteur ne peut être installé que par un technicien du réseau électrique officiel, le tableau est mis en place par un électricien indépendant professionnel.

Dans les deux cas, l’installation doit respecter des normes : pour le compteur, c’est la norme NFC-14100, pour le tableau, c’est la norme NF C 15-100. Si une panne survient dans le compteur, c’est à ERDF d’intervenir. Si le tableau d’électricité laisse apparaître un disfonctionnement, la réparation ne relève pas d’ERDF et peut être prise en mains par un électricien professionnel indépendant.

En sachant quels termes techniques employer, en ne confondant plus compteur et tableau électrique, vous êtes à même de faire appel au bon intervenant en cas de problème sur le circuit électrique de votre habitation. C’est essentiel : à la maison, l’électricité, c’est le confort !

Si vous habitez dans la capitale, en particulier dans le 6ème arrondissement, contactez Belmard Bâtiment, un plombier efficace sur Paris 6, via ce site : belmard-batiment.fr/electricien-paris-6.php